+ La News Dei n°8 +

Parce qu’une fois n’est pas coutume, Parce que l’année de la Miséricorde est finie, Parce que notre patience est parfois mise à rude épreuve, Voici une prière, pas très canonique, à Notre Dame des Relous ! En espérant qu’elle viendra vous faire sourire en ce début de semaine🙂

« Ô Notre-Dame des Relous, Tendre mère des fâcheux de toute sorte, Qui par votre indulgence ineffable, Savez supporter avec miséricorde tous les boulets de la terre, Prenez en pitié nos pauvres coeurs excédés.

Nul n’a jamais su vous faire sortir de vos gonds, Et jamais vous n’avez manifesté la moindre lassitude, Malgré l’armée de casse-pieds qui a dû se bousculer à votre porte, Sans oublier tous ces enquiquineurs qui, jour après jour, Depuis votre bienheureuse montée au Ciel, Refusent de vous accorder le moindre repos.

Enseignez à nos coeurs la même patience, Face à ces emmerdeurs qui nous cernent de toutes parts ; Donnez-nous la force de les endurer en silence, Voire même celle – surhumaine – de les bénir !

Tout spécialement ce chieur de… [nom de la personne qui vous empoisonne], Afin de ne pas nous laisser sombrer dans la critique à son égard.

Et si votre bienveillance maternelle se laissant toucher par notre misère, De grâce prenez-nous en pitié : Notre-Dame des relous, Délivrez-nous de tous les relous. (Mais vite.) »

+ La News Dei n°7 +

Evangile de Jésus-Christ selon St Luc : « Alors que Jésus approchait de Jéricho, un aveugle mendiait. Il s’écria : « Jésus, fils de David, prends pitié de moi ! » Jésus lui demanda : « Que veux-tu que je fasse pour toi ? » Il répondit : « Seigneur, que je retrouve la vue. » Et Jésus lui dit : « Retrouve la vue ! Ta foi t’a sauvé. » A l’instant même, il retrouva la vue, et il suivait Jésus en rendant gloire à Dieu. »

Cette personne aveugle a renoncé à toute ambition et s’est ouvert à la lumière de la grâce. Il ne prétend pas imposer à Jésus ses projets : il se contente de crier vers lui sa détresse et d’invoquer sa pitié ; ce qui suppose qu’il croit en sa compassion et s’en remet d’avance à son discernement. Cette foi confiante libère la puissance de l’Esprit et il recouvre la vue.

Seigneur je confesse ma cécité ; je crois, mais augmente ma foi. Moi aussi, comme les Douze, je voudrais t’enseigner les voies de la sagesse humaine pour éviter la folie de la Croix, oubliant que « la folie de Dieu est plus sage que l’homme et que la faiblesse de Dieu est plus forte que l’homme » (1 Co 1, 25). Pardon Seigneur d’être si lent à croire que ta toute-puissance se déploie dans la faiblesse (cf. 2 Co 12, 9). (Père Philippe, paroisse de la Meinau)

Saint Laurent, priez pour nous ! Bonne semaine à tous.

+ La News Dei n°6 +

Evangile de Jésus-Christ selon St Luc : « Quand tu donnes une réception, invite des pauvres, des estropiés, des boiteux, des aveugles ; heureux seras-tu, parce qu’ils n’ont rien à te donner en retour : cela te sera rendu à la résurrection des justes. »

Aujourd’hui, c’est Saint Bernardin de Sienne, o.f.m., qui nous propose la réflexion suivante dans son « Traité sur l’aumône » : « Donne ton aumône dans la joie. Que tout ce que tu fais pour l’amour de Dieu chante l’allégresse et non point l’ennui. Lorsque le pauvre vient à ta porte et que tu lui tends l’aumône en rechignant, ton mérite est consumé avant même que tu n’aies franchi le seuil. Un mot accompagnant l’aumône réjouit plus que tu ne le penses. Combien elle devient précieuse quand tu l’offres sans rechigner et que tu le prouves par une douce parole. »

Saint Quentin, priez pour nous ! Bonne fête de la Toussaint.

+ La News Dei n°5 +

Evangile de Jésus-Christ selon St Luc : « Gardez-vous bien de toute avidité, car la vie de quelqu’un, même dans l’abondance, ne dépend pas de ce qu’il possède. »

Petite méditation de Saint Augustin : « Examinez avec soin vos demeures intérieures, ouvrez les yeux et considérez votre capital d’amour […]. Veillez sur ce trésor afin d’être riches intérieurement. […] Le prix d’une terre, celui du blé, c’est ton argent ; le prix d’une perle, c’est ton or ; mais le prix de ton amour, c’est toi-même. […] Si tu désires posséder l’amour, ne cherche que toi-même, c’est toi-même qu’il faut trouver. Que crains-tu en te donnant ? De te perdre ? Au contraire c’est en refusant de te donner que tu te perds. »

Pour finir, une courte prière de Saint Ignace d’Antioche, dont c’est la fête aujourd’hui : « Ô mon Dieu, fais que je t’aime et que la seule récompense de mon amour soit de t’aimer toujours davantage »

Saint Ignace, priez pour nous. Bonne semaine à tous.

+ La News Dei n°4 +

« Dieu change le monde en changeant nos coeurs. Lorsqu’il trouve un coeur ouvert et confiant, il peut accomplir des merveilles. » (Pape François)

Aujourd’hui c’est l’Evangile du Bon Samaritain : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur, de toute ton âme, de toute ta force et de toute ton intelligence, et ton prochain comme toi même. » Un docteur de la Loi demande à Jésus : « Et qui est mon prochain ? » Pour avoir la réponse, rendez-vous dans votre Bible au chapitre 10, versets 25-37 de l’Evangile selon Saint Luc. Let’s go !

Saint Gérard de Brogne, priez pour nous !

Bonne semaine à tous.

+ La News Dei n°3 +

Merci à Noé pour cette 3ème citation : « Ce n’est pas d’en savoir beaucoup qui rassasie et satisfait l’âme, mais de goûter et sentir les choses intérieurement » (Saint Ignace de Loyola)

N’hésitez pas à proposer des citations à partager dans la newsletter.

Evangile du jour selon Saint Luc : « Personne, après avoir allumé une lampe, ne la couvre d’un vase ou ne la met sous le lit ; on la met sur le lampadaire pour que ceux qui entrent voient la lumière ».

Don Bruno Attuyt (Communauté Saint Martin) pose la question suivante dans la méditation qu’il propose : « Aujourd’hui, par quelle parole évangélique, par quelle oeuvre de miséricorde, par quelle prière d’intercession vais-je éclairer le monde ? »

N’oubliez pas : « Heureux les coeurs miséricordieux… »🙂

Sainte Emilie, priez pour nous. (C’est sa fête aujourd’hui !)

Bonne semaine à tous.