2ème jour, mardi 12 juillet, Ste Thérèse d’Avila

Deuxième jour : avec sainte Thérèse d’Avila

 J’ai souvent pensé avec émerveillement à la grande bonté de Dieu, mon âme s’est délectée à considérer sa grande munificence et sa miséricorde. Qu’Il soit béni pour tout, car j’ai clairement vu qu’il n’a jamais manqué de me payer, même en cette vie, toute bonne aspiration. Pour misérables et imparfaites que fussent mes actions, ce mien Seigneur les amendait peu à peu, il les perfectionnait, leur donnait de la valeur, et il cachait immédiatement mes fautes et mes péchés. Sa Majesté permet que même les yeux qui les ont vus s’aveuglent, et il les efface de leur mémoire. Dieu dore les fautes; il fait resplendir une vertu que le Seigneur lui-même a mise en moi, en me faisant, à peu de chose près, violence, pour que je l’accepte. (Vie 4,10)

Avec sainte Thérèse d’Avila demandons au Seigneur la grâce de considérer notre vie passée (avec ses vices et ses vertus) avec les yeux de sa Miséricorde. Plongeons-nous avec toute notre histoire de la fournaise d’amour du cœur de Jésus.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s