6ème jour, samedi 16 juillet, Bnse Elisabeth de la Trinité

Sixième jour : avec la bienheureuse Élisabeth de la Trinité

 « Je meurs chaque jour », je diminue  je me renonce plus chaque jour afin qu’en moi le Christ grandisse et soit exalté ; je  » réside  » toute petite  » au fond de ma pauvreté « , je vois  » mon néant, ma misère, mon impuissance, je m’aperçois incapable de progrès, de persévérance, je vois la multitude de mes négligences, de mes défauts, je m’apparais dans mon indigence « ,  » je me prosterne dans ma misère, reconnaissant ma détresse, je l’étale devant la miséricorde  » de mon Maître. « Quotidie morior », je mets la joie de mon âme (ceci quant à la volonté et non pour la sensibilité) dans tout ce qui peut m’immoler, me détruire, m’abaisser, car je veux faire la place à mon Maître. Ce n’est plus moi qui vis, c’est Lui qui vit en moi  je ne veux  » plus vivre de ma propre vie, mais être transformée en Jésus-Christ afin que ma vie soit plus divine qu’humaine  » et que le Père en se penchant sur moi puisse reconnaître l’image du Fils bien-aimé en qui Il a mis toutes ses complaisances (Le Ciel dans la foi, 12)

Avec la bienheureuse Élisabeth de la Trinité, demandons à Jésus la grâce de nous jeter avec toutes nos misères dans les bras du Crucifié et sur le cœur du Père. Offrons-lui les souffrances secrètes de ceux qui partiront avec nous, pour qu’Il les transforme en source de grâces et de miséricorde pour le monde.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s