6ème jour, samedi 16 juillet, Bnse Elisabeth de la Trinité

Sixième jour : avec la bienheureuse Élisabeth de la Trinité

 « Je meurs chaque jour », je diminue  je me renonce plus chaque jour afin qu’en moi le Christ grandisse et soit exalté ; je  » réside  » toute petite  » au fond de ma pauvreté « , je vois  » mon néant, ma misère, mon impuissance, je m’aperçois incapable de progrès, de persévérance, je vois la multitude de mes négligences, de mes défauts, je m’apparais dans mon indigence « ,  » je me prosterne dans ma misère, reconnaissant ma détresse, je l’étale devant la miséricorde  » de mon Maître. « Quotidie morior », je mets la joie de mon âme (ceci quant à la volonté et non pour la sensibilité) dans tout ce qui peut m’immoler, me détruire, m’abaisser, car je veux faire la place à mon Maître. Ce n’est plus moi qui vis, c’est Lui qui vit en moi  je ne veux  » plus vivre de ma propre vie, mais être transformée en Jésus-Christ afin que ma vie soit plus divine qu’humaine  » et que le Père en se penchant sur moi puisse reconnaître l’image du Fils bien-aimé en qui Il a mis toutes ses complaisances (Le Ciel dans la foi, 12)

Avec la bienheureuse Élisabeth de la Trinité, demandons à Jésus la grâce de nous jeter avec toutes nos misères dans les bras du Crucifié et sur le cœur du Père. Offrons-lui les souffrances secrètes de ceux qui partiront avec nous, pour qu’Il les transforme en source de grâces et de miséricorde pour le monde.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s